Les coûts cachés de l’accession à la propriété : Budgétiser au-delà du prix d’achat

Accueil » Actualités immobilières » Les coûts cachés de l’accession à la propriété : Budgétiser au-delà du prix d’achat
  • Les informations clés :
    • Impôts fonciers : Elles varient considérablement en fonction de l’emplacement et de la valeur estimée du logement.
    • Assurance habitation : Les coûts dépendent de la localisation, de l’âge de la maison et du montant de la couverture. Il est essentiel pour la protection contre les dommages ou les pertes.
    • Assurance hypothécaire : Nécessaire pour les acomptes inférieurs à 20 % ; varie de 0,3 % à 1,5 % du montant du prêt par an.
    • Frais de clôture : Il s’agit des frais d’évaluation, d’inspection et de services juridiques, qui représentent généralement entre 2 et 5 % du prix d’achat du logement.
    • Ameublement et la Décoration : Les coûts du mobilier, des appareils électroménagers et de la décoration peuvent s’accumuler rapidement ; prévoyez un budget pour ces dépenses.
    • Augmentation des coûts des trajets domicile-travail : L’allongement des trajets domicile-travail peut entraîner une augmentation des coûts du carburant, de l’entretien du véhicule ou des transports publics.
    • Coûts de vie plus élevés : Les prix des biens et des services peuvent être plus élevés dans les nouveaux quartiers ; adaptez votre budget en conséquence.

Lors de l’achat d’une propriété, de nombreuses personnes se concentrent sur le prix d’achat et le versement initial. Cependant, il existe de nombreux coûts cachés liés à l’accession à la propriété qui peuvent prendre les nouveaux propriétaires au dépourvu. Ces dépenses supplémentaires peuvent avoir un impact significatif sur votre budget, et il est donc essentiel de planifier au-delà du prix d’achat initial. Obtenez des conseils précieux sur la manière de budgétiser efficacement les coûts cachés.

Découvrez tous les coûts cachés de l’accession à la propriété.

Reading time 7 minutes

  1. Impôts fonciers

  2. Assurance habitation

  3. Entretien et réparations

  4. Services

  5. Frais de réinstallation

  6. Frais d’association des propriétaires

  7. Assurance hypothécaire

  8. Frais de clotûre

  9. Ameublement et décoration

  10. Aménagement paysager

  11. Lutte contre les parasites

  12. Sécurité domestique

  13. Augmentation des frais de déplacement domicile-travail

  14. Des coûts de vie plus élevés

  15. Fond d’urgence

  16. Dernières réflexions sur les coûts cachés de l’accession à la propriété

Impôts fonciers

L’un des coûts cachés les plus importants de l’accession à la propriété est l’impôt foncier. Ils sont basés sur la valeur estimée de votre maison et peuvent varier considérablement en fonction de l’endroit. Certaines régions ont des impôts fonciers plus élevés en raison de la qualité des écoles, des infrastructures et des services publics. Il est nécessaire de se renseigner sur les taux d’imposition foncière dans la région souhaitée et de les inclure dans votre budget.

Assurance habitation

L’assurance habitation est une autre dépense essentielle qui est souvent négligée. Cette assurance protège votre habitation et vos biens contre les dommages ou les pertes dus à des événements tels que l’incendie, le vol ou les catastrophes naturelles. Le coût de l’assurance habitation peut varier en fonction des éléments suivants :

  1. La localisation
  2. Année de construction de la propriété
  3. Montant de la couverture

Veillez à faire le tour du marché et à comparer les devis de différents assureurs pour trouver la meilleure offre.

L’assurance habitation n’est pas seulement une dépense supplémentaire, c’est un investissement crucial pour la protection de vos biens et de votre tranquillité d’esprit. En tant que propriétaire, comprendre les spécificités de votre couverture et les facteurs qui influencent vos coûts d’assurance peut faire une différence significative

Kyle Shapcott

Entretien et réparations

Être propriétaire d’un logement signifie assumer la responsabilité de l’entretien et des réparations. Contrairement à la location, où le propriétaire s’occupe des réparations, les propriétaires doivent budgétiser eux-mêmes ces coûts. Les tâches d’entretien courant telles que l’entretien de la pelouse, le nettoyage des gouttières et l’entretien des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation peuvent s’accumuler au fil du temps.

En outre, les réparations imprévues, telles qu’un toit qui fuit ou un chauffe-eau qui tombe en panne, peuvent coûter cher. Il est conseillé de réserver une partie de votre budget mensuel à l’entretien et aux réparations afin d’éviter toute contrainte financière.

Services

L’un des coûts cachés de l’accession à la propriété peut être le coût des services publics. Cela peut représenter une dépense importante pour les propriétaires. Les services publics comprennent

  • Electricité
  • Eau
  • Gaz
  • Services d’égouts

La taille de votre logement, le nombre d’occupants et votre situation géographique sont autant d’éléments qui peuvent avoir une incidence sur vos factures d’électricité. Les appareils et les pratiques économes en énergie peuvent contribuer à réduire ces coûts, mais vous devez en tenir compte dans votre budget global.

Frais de réinstallation

L’accession à la propriété s’accompagne de nombreuses dépenses, mais si vous ajoutez à cela un déménagement sur une longue distance pour rejoindre votre nouveau logement, vous risquez de sortir immédiatement votre calculette. Pour illustrer ce propos, prenons l’exemple d’un déménagement de l’Ontario vers le Québec. Il est extrêmement important de comprendre les implications financières d’une telle décision. Pour vous installer au Québec, vous devrez peut-être prévoir des dépenses supplémentaires, telles que l’embauche d’une entreprise de déménagement qui organisera la réinstallation pour vous.

De plus, les taxes foncières, les taux d’assurance des propriétaires et les coûts des services publics peuvent varier considérablement d’une province à l’autre. Il est essentiel de bien étudier ces différences afin d’établir un budget précis.

Pour être sûr de choisir un quartier qui correspond à vos besoins, consultez nos fiches quartiers !

fiche quartier image

Frais d’association des propriétaires

Si vous achetez une maison dans une communauté planifiée ou un condominium, vous devrez peut-être payer des frais d’association de propriétaires (HOA). Ces frais couvrent l’entretien des parties communes, les équipements et parfois les services publics. Les frais de l’association peuvent varier considérablement en fonction de la communauté et des services fournis. N’oubliez pas de vous renseigner sur les éventuels frais de copropriété et de les inclure dans votre budget.

Assurance hypothécaire

Si vous versez un acompte inférieur à 20 % pour votre logement, vous devrez probablement payer une assurance hypothécaire privée (PMI). La PMI protège le prêteur en cas de défaut de paiement. Le coût de la PMI peut varier de 0,3 % à 1,5 % du montant initial du prêt par an. Veillez à tenir compte de ce coût supplémentaire si votre acompte est inférieur à 20 %.

Frais de clotûre

Les frais de clôture sont un autre exemple de coûts cachés de l’accession à la propriété qui peuvent prendre les acheteurs par surprise. Ces coûts comprennent les frais d’évaluation, d’inspection, de recherche de titres et de services juridiques. Les frais de clôture peuvent représenter de 2 à 5 % du prix d’achat du logement. Discutez en détail de ce sujet avec votre courtier immobilier et budgétez les coûts afin d’éviter tout stress financier de dernière minute.

Augmentation des frais de déplacement domicile-travail

Si votre nouveau logement est situé plus loin de votre lieu de travail ou des services essentiels, vous risquez de subir une augmentation des frais de transport. Cela comprend les dépenses supplémentaires en carburant, l’entretien du véhicule et les coûts potentiellement plus élevés des transports publics.

Des coûts de vie plus élevés

Déménager dans un nouveau logement peut également entraîner une augmentation des coûts liés au mode de vie. Cela peut aller de l’adhésion à de nouveaux clubs ou organisations locaux à des prix d’épicerie plus élevés dans votre nouveau quartier.

Fond d’urgence

Tout propriétaire doit disposer d’un fonds d’urgence pour faire face aux dépenses imprévues. L’accession à la propriété peut s’accompagner de coûts imprévus, tels que des réparations soudaines ou des urgences médicales. Disposer d’un fonds d’urgence permet d’assurer la sécurité financière et la tranquillité d’esprit.

Autres coûts cachés de l’accession à la propriété

Une fois que vous aurez emménagé, vous voudrez peut-être faire quelques investissements et changements supplémentaires. Certaines d’entre elles peuvent être les suivantes :

  • Ameublement et décoration – Une fois que vous aurez emménagé dans votre nouveau logement, vous voudrez probablement le meubler et le décorer à votre goût. Le coût des meubles, des appareils électroménagers et de la décoration peut s’élever rapidement.
  • Aménagement paysager – Si votre nouvelle maison a une cour, vous devrez tenir compte de l’aménagement paysager comme l’un des coûts cachés de l’accession à la propriété. Que vous ayez l’intention de faire le travail vous-même ou d’engager un professionnel, l’entretien d’une pelouse, d’un jardin et d’espaces extérieurs peut s’avérer coûteux. L’entretien régulier de la pelouse, la plantation de fleurs et l’entretien des arbres et des arbustes doivent être pris en compte dans votre budget.
  • Lutte contre les parasites – Des inspections et des traitements réguliers contre les parasites peuvent aider à prévenir les infestations et à protéger votre maison contre les dommages. En fonction de votre situation géographique et de la prévalence des parasites, il peut s’agir d’une dépense récurrente nécessaire.
  • Sécurité de la maison – Investir dans un système de sécurité de la maison peut vous apporter la tranquillité d’esprit et protéger votre propriété. Le coût des systèmes de sécurité peut varier considérablement, depuis les systèmes d’alarme de base jusqu’aux systèmes de surveillance avancés. Les frais de surveillance mensuels doivent également être pris en compte lors de la planification de la sécurité à domicile.

Tout ce qu’il faut savoir lors de l’achat d’une maison :

Dernières réflexions sur les coûts cachés de l’accession à la propriété

L’accession à la propriété est un engagement financier important qui va au-delà du prix d’achat d’un logement. Comprendre et budgétiser les coûts cachés de l’accession à la propriété peut vous aider à mieux vous préparer aux responsabilités financières liées à l’acquisition d’un logement. N’oubliez pas de vous renseigner sur les taxes foncières, les frais d’entretien et de réparation, l’assurance hypothécaire, les frais de clôture, les dépenses d’ameublement et de décoration et le maintien d’un fonds d’urgence. En planifiant à l’avance et en établissant un budget pour ces dépenses, vous pouvez profiter des avantages de l’accession à la propriété sans subir de stress financier inattendu.

blogue valerie 1024x1024

Valérie Lacasse

valerie@equipels.com

Linkedin | Instagram

Valérie est courtier immobilier depuis plus de 10 ans. Passionnée par l’industrie et Montréal, elle est l’un des courtiers les plus influents de Montréal, garantissant une expertise et un soutien complet à ses clients.

Nos articles de blog sont pleins de conseils et d’informations sur l’immobilier à Montréal !