Statistiques immobilière Montréal – Avril 2024

Accueil » Actualités immobilières » Statistiques immobilière Montréal – Avril 2024

Les informations à retenir:

  • Croissance soutenue des transactions : Le marché immobilier a enregistré une hausse de 27% des ventes par rapport à avril 2023, avec un volume de transactions atteignant 1 713, indiquant une activité accrue et un intérêt renouvelé pour l’immobilier.
  • Stabilité des prix : Après des hausses significatives en début d’année, les prix des propriétés à Montréal ont montré des signes de stabilisation en avril, réflétant une maturité accrue du marché.
  • Diminution des délais de vente : Les délais de vente pour les différentes catégories de propriétés ont diminué, avec des maisons unifamiliales vendues en moyenne en 56 jours, témoignant de la vigueur et de l’agilité du marché.
  • Dominance des copropriétés : Les copropriétés ont continué à représenter la majorité des transactions (56%), attirant un large éventail d’acheteurs grâce à leur accessibilité et à leur diversité.
  • Augmentation des inscriptions : Le nombre de nouvelles inscriptions a augmenté de 33% par rapport à l’année précédente, signalant un optimisme des vendeurs et une anticipation d’une forte demande saisonnière.

Avril 2024 a marqué un point culminant pour le marché immobilier de Montréal, avec des augmentations significatives dans presque tous les indicateurs clés. On note une continuation des tendances établies plus tôt dans l’année, avec des ajustements notables dans les prix et une réduction des délais de vente, témoignant d’un marché dynamique tant pour les acheteurs que pour les vendeurs.

Temps nécessaire : 5 minutes

  1. Marché immobilier Montréal, Avril 2024

  2. Prix de vente des propriétés à Montréal – Avril 2024

  3. Délai de vente propriétés Montreal – Avril 2024

  4. Répartition des ventes immobilières Montréal – Avril 2024

  5. Inscriptions et volumes de vente Montréal – Avril 2024

Marché immobilier Montréal, Avril 2024

Le marché immobilier de Montréal en avril 2024 a continué de démontrer sa robustesse et son dynamisme, capitalisant sur un début d’année déjà fort. L’élan observé depuis le début de l’année s’est maintenu, avec des statistiques qui montrent une croissance soutenue tant dans le volume des transactions que dans la valeur des propriétés.

Les chiffres recensés témoignent d’un marché toujours en croissance et qui poursuit sa bonne dynamique du début d’année. Avec une augmentation de 27% des ventes par rapport à la même période de l’année 2023, et de 11% par rapport au mois dernier. En termes de volume, les ventes ont atteint 1 713 transactions ce mois-ci (contre 1 543 le mois précédent), renforçant les indicateurs clés du marché et rassurant ceux qui hésitent encore à investir dans l’immobilier avant l’été..

Cette tendance haussière du marché s’explique en partie par la stabilisation des taux d’intérêts, la saisonnalité de la période qui est historiquement profitable sur le marché, ou encore l’approche de la saison estivale et la résilience de l’économie canadienne qui influencent positivement la bonne santé économique du secteur.

Découvrez les statistiques immobilières du mois de Avril en infographie :

Statistiques marché immobilier montreal avril 2024, infographie

Découvrez les statistiques immobilières des autres mois de l’année 2024 :

STATISTIQUES DE janvier 2024
STATISTIQUES Janvier 2024
STATISTIQUES DE février 2024 (6)
STATISTIQUES Février 2024
STATISTIQUES-DE-MARCHE-5
STATISTIQUES Mars 2024

Les toutes dernières statistiques de Mai :

Les données fournies proviennent du site officiel de l’APCIQ, télécharger le rapport officiel ici.

Prix de ventes des propriétés Montréal – Avril 2024

Le mois d’avril 2024 a présenté des nuances intéressantes en termes de prix de vente des propriétés à Montréal. Après les hausses significatives observées au début de l’année, avril a marqué un retour à une certaine stabilité, révélant une maturité accrue du marché immobilier local.

Stabilisation des prix

Les prix des propriétés ont montré des signes de stabilisation à travers différents segments du marché, avec de légères fluctuations qui reflètent un marché bien équilibré :

  • Propriétés unifamiliales : Le prix médian des maisons unifamiliales s’est établi à 705 000 $, enregistrant une augmentation de 4% par rapport à l’année précédente, mais inférieur de 4,2% par rapport au mois précédent. Cette hausse modérée est indicative de la demande soutenue pour ce type de propriété, particulièrement prisé par les familles à la recherche d’espace et de confort.
  • Copropriétés : Les copropriétés ont continué de jouer un rôle dominant sur le marché, avec un prix médian qui a atteint 460 000 $, soit une hausse de 5% par rapport à l’année précédente, en revanche la hausse n’est que de 1,3% par rapport au mois précédent, signe du stabilisation des prix. Ce segment continue d’attirer un large éventail d’acheteurs, des premiers acquéreurs aux investisseurs, grâce à sa diversité d’offres et à ses prix relativement accessibles par rapport aux maisons unifamiliales.
  • Plexs : Les plexs, qui incluent des biens allant de deux à cinq logements, ont vu leur prix médian augmenter à 807 000 $, marquant une hausse de 6% par rapport à 2023, mais seulement 1,5% par rapport à Mars 2024. Cette augmentation est légèrement supérieure à celle des autres types de propriétés, reflétant la valeur accrue que ces unités peuvent générer en termes de revenus locatifs.
blogue kyle

« Cette stabilisation n’est pas à considérer comme alarmante au regard des conditions de marché. Après plusieurs mois consécutifs de hausse, le maintien des prix témoigne davantage d’un prix psychologique acceptable pour les acheteurs que d’une décroissance ou une bulle spéculative à venir. »

Kyle Shapcott, leader en immobilier.

Implications et conséquences pour les acteurs du marché

Cette stabilisation des prix peut être attribuée à plusieurs facteurs clés.

Le maintien des taux d’intérêt a permis de garder les conditions d’emprunt acceptables et de définir le seuil psychologique de financement sur le marché , ce qui a soutenu la demande malgré les incertitudes économiques globales. En outre, l’offre de nouvelles constructions, la mise en marché de propriétés rénovées et les initiatives gouvernementales renforcent la nécessité du marché à répondre à une demande croissante, tout en tempérant la pression sur les prix.

En termes de statistiques, on observe

Implications pour les acteurs :

  • Pour les acheteurs, la stabilisation des prix offre une opportunité de négocier avec plus de levier, surtout dans les segments où la concurrence est moins intense.
  • Pour les vendeurs, les conditions actuelles permettent de maintenir des prix de vente avantageux, surtout s’ils ont investi dans des améliorations ou se trouvent dans des quartiers très demandés.

En résumé, bien que le marché ait montré des signes de stabilisation en avril 2024, les perspectives restent positives, avec des conditions qui favorisent une activité soutenue. Les acheteurs potentiels devraient rester vigilants et informés des tendances locales pour faire des choix éclairés, tandis que les vendeurs pourraient bénéficier d’une stratégie de mise en marché bien ciblée pour maximiser leurs gains. Quel que soit la situation, une accompagnement d’expert courtier immobilier à Montréal s’avère un atout majeur pour réaliser ses projets immobiliers.

Délai de vente propriétés Montréal

Avril 2024 a connu une évolution remarquable dans les délais de vente des propriétés, témoignant de l’agilité et de la vitalité du marché immobilier à Montréal. Ces changements sont particulièrement significatifs, car ils reflètent la confiance des acheteurs et la rapidité avec laquelle les biens immobiliers changent de mains.

On note une diminution notable des délais de vente dans plusieurs catégories de propriétés, soulignant une demande robuste et un marché compétitif :

  • Propriétés unifamiliales : Le délai de vente moyen pour les maisons unifamiliales a diminué de 4 jours, passant à 56 jours. Cela représente une amélioration notable par rapport aux mois précédents, où les délais pouvaient atteindre jusqu’à deux mois. Cette réduction peut être attribuée à une forte demande de la part des familles cherchant à profiter des conditions de financement avantageuses et de la diversité des options disponibles sur le marché.
  • Copropriétés : Les copropriétés ont vu leur délai de vente moyen réduit à 64 jours (versus 65 jours en Mars). Ce segment continue d’attirer un large éventail d’acheteurs, grâce à son accessibilité et à la variété des biens offerts, des studios pour célibataires aux unités plus grandes pour les familles.
  • Plexs : Le délai moyen pour les plexs a légèrement baissé à 74 jours, contre 76 en Mars. Bien que ces propriétés nécessitent un engagement financier plus important, elles restent attrayantes pour les investisseurs et les propriétaires-occupants grâce à leur potentiel de revenus locatifs.

Plusieurs facteurs ont contribué à cette réduction des délais de vente. On peut citer entres autres, la stabilisation des taux d’intérêt, la saisonnalité ou encore les conditions économique du pays qui tendent vers la croissance.

« Le marché immobilier de Montréal en avril 2024 a clairement démontré que les conditions sont idéales pour des transactions rapides et efficaces. .Avec la saison estivale approchant, nous anticipons que ces tendances pourraient se poursuivre ces prochaines semaines, offrant d’excellentes opportunités pour tous les acteurs du marché. »

Kyle Shapcott, co-fondateur Lacasse Shapcott.

blogue kyle

Répartition des ventes immobilières Montréal – Avril 2024

La répartition des ventes immobilières à Montréal a continué de refléter des préférences claires pour certains types de propriétés, avec une dominance notable de la copropriété, suivie par les maisons unifamiliales et les plexs.

Cette tendance est indicative des dynamiques du marché local et des choix des consommateurs face à des facteurs économiques et sociaux variés.

Analyse de la répartition des ventes :

  • Copropriétés : Ce type de propriété représente 56% des transactions immobilières en avril, consolidant sa position de leader sur le marché. L’attrait pour les copropriétés est soutenu par leur accessibilité financière relative, leur emplacement souvent central, et l’entretien réduit qu’elles requièrent, ce qui les rend particulièrement séduisantes pour les primo-accédants et les investisseurs.
  • Maisons unifamiliales : Les maisons unifamiliales comptent pour 29% des ventes, attirant principalement des familles à la recherche d’espace supplémentaire et d’une certaine intimité. La demande pour ce type de propriété reste forte, notamment dans les quartiers résidentiels où l’environnement et les services associés (écoles, parcs, etc.) s’ajoutent à leur valeur.
  • Plexs (2-5 unités) : Les plexs représentent 15% des transactions, une part stable qui souligne leur popularité continue parmi les investisseurs à la recherche de revenus locatifs. Ces propriétés offrent la possibilité de combiner investissement et habitation personnelle, une formule attrayante dans le climat économique actuel.

Retrouvez toutes nos analyses statistiques mensuelles à travers nos articles!

Inscriptions et volumes de vente Montréal, Avril 2024

La bonne dynamique du marché immobilier Montréalais se reflète également sur le nombre d’inscriptions et volume de vente.

Nouvelles inscriptions marché immobilier Montréal, Avril 2024

Avril 2024 a marqué une période significative de croissance pour le marché immobilier de Montréal, caractérisée non seulement par des augmentations dans le volume des ventes, mais aussi par une hausse notable des inscriptions sur le marché. Ces deux indicateurs témoignent de la vigueur et de la confiance qui règnent actuellement sur le marché immobilier de la région de Montréal.

Augmentation des inscriptions : Le nombre de nouvelles inscriptions a vu une hausse impressionnante en avril, avec une augmentation de 33% par rapport à la même période l’année précédente. Cette augmentation des inscriptions indique que plus de propriétaires sont prêts à vendre leurs biens, souvent motivés par les conditions de marché favorables, les prix attractifs, et une reprise économique qui stimule l’activité immobilière.

Au total, le marché a enregistré 3 106 nouvelles inscriptions en avril, reflétant l’optimisme des vendeurs et une anticipation de forte demande.

Volume de vente marché immobilier Montréal, Avril 2024

Les volumes de vente ont également suivi une trajectoire ascendante, avec une augmentation de 16% par rapport à avril 2023. Ce dynamisme des ventes illustre la capacité accrue du marché à absorber rapidement l’offre nouvellement inscrite, soutenue par des acheteurs actifs et des investissements continus dans le secteur immobilier.

Le montant total des transactions immobilières a atteint environ 1,18 milliard de dollars en avril, signe d’un marché en pleine expansion et d’une confiance renouvelée dans l’investissement immobilier.

Retrouvez l’analyse complète et nos prévisions pour le marché immobilier Montréalais en 2024 dans notre blog.

Conclusion

Le marché immobilier de Montréal en avril 2024 a continué de montrer des signes forts de croissance, avec des prix stables, des délais de vente réduits, et une augmentation des inscriptions et des volumes de vente. Cette activité dynamique est soutenue par des taux d’intérêt stables et une saison printanière favorable, offrant des conditions idéales pour les acheteurs et les vendeurs.

Les tendances actuelles indiquent que le marché devrait rester robuste, avec des opportunités intéressantes pour tous les acteurs du marché immobilier. Pour ceux qui envisagent d’acheter ou de vendre, il est essentiel de s’engager avec des experts locaux comme l’équipe de Lacasse Shapcott pour naviguer efficacement dans ce marché et réaliser des transactions réussies.

blogue kyle

Kyle Shapcott

kyle@equipels.com

Linkedin | Instagram

Kyle est un expert du marché immobilier depuis plus de 10 ans, il se passionne pour Montréal et le secteur immobilier de la ville et partage régulièrement ses analyses et conseils dans ses articles.

D’autres articles à découvrir sur notre blog!